Présidentielle 2022 : recours d’Yvan Benedetti contre l’invalidation de sa candidature

A la suite de l’enregistrement par le Conseil Constitutionnel de la candidature d'Yvan Benedetti pour l’élection présidentielle de 2022, le 3 mars 2022 donc dans le délai imparti, aucune réponse, ni aucun rejet n’a été adressé. Pourtant, le 7 mars 2022, une liste des candidats a bien été publiée, sur le journal officiel de la République française, sous le numéro « 2022-187 PDR ».



Yvan Benedetti a donc déféré à la censure du CONSEIL D’ETAT cette publication, conséquence d’un rejet implicite de sa déclaration de candidature non motivé, en contradiction avec les obligations constantes applicables en la matière.




Il est curieux que le CONSEIL CONSTITUTIONNEL, si pointilleux pour censurer sous des prétextes divers les Lois lorsque celles-ci ne lui semblent pas respecter les principes abstraits qui gouvernent cette République, oublie purement et simplement d’apporter ne serait-ce que le début d’une motivation au rejet de cette candidature, dont la légitimité est pourtant celle de plusieurs décennies d’histoire politique française et de sacrifice des intérêts personnels au bien commun, comme l’exigent la Foi et la Doctrine nationalistes de ceux qui ont le lourd honneur de porter le flambeau de la renaissance française.


Mais cela traduit simplement ce mépris dans lequel est tenu par nos fausses élites républicaines le peuple français, dont tout candidat à la magistrature suprême doit passer sous les fourches caudines de l’obtention de 500 parrainages d’élus, naturellement soucieux de ne pas perdre leurs mandats.


Or, la décision du CONSEIL CONSTITUTIONNEL de faire publier tous les parrainages aboutit nécessairement à renforcer le pouvoir de ces lobbies qui nous contrôlent et pourront couper ou faire couper toute subvention à celui qui aura soutenu et parrainé tel candidat non conforme au politiquement correct imposé, l’isolant ainsi du monde des élus et le livrant à la vindicte médiatique.


Mais le peuple ne se résume pas à ceux qui le gouvernent au nom d’intérêts exotiques et financiers, il est fait de ces Français, de ces petits élus municipaux qui chaque jour travaillent au bien commun, pour des administrés qu’ils connaissent et qui ont leur confiance.


Plus que jamais, le pays légal s’est coupé du pays réel. Mais il oublie que, coupé de la sève qui le nourrit, un arbre meurt…


Ce régime n’est plus qu’une vieille souche desséchée : avec le printemps, faisons pousser l’espoir de notre Révolution Nationale et chassons ces morts-vivants sans patrie qui nous gouvernent !


En signe de protestation, votez BENEDETTI !


Bulletin de vote à télécharger et imprimer ici : BULLETIN DE VOTE BENEDETTI 2022

51 vues0 commentaire